Parcours Custruì avec SIGFOX, jeudi 17 septembre 2015


Le jeudi 17 septembre 2015 (amphi de l'IUT, campus Grimaldi), la société SIGFOX, leader des télécoms de l'internet et de l'internet des objets, interviendra auprès des étudiants du master Informatique à partir de 9h.
Parcours Custruì avec SIGFOX, jeudi 17 septembre 2015
La Fondation, Pépite Corse, le Fab Lab Corti et le master Informatique Systèmes d'information et internet de la Faculté des Sciences et Techniques s'associent pour soutenir la stratégie numérique développée par l'Université de Corse. Des Parcours Custruì dédiés au numérique sont ainsi organisés.
 
Ce jeudi 17 septembre 2015, nous avons l'honneur d'accueillir la société SIGFOX. SIGFOX est la première et la seule société qui offre une connectivité cellulaire mondiale pour l'internet des objets, entièrement dédiée aux communications à bas débit.


Pour plus d'informations sur le Master Systèmes d'information et internet, consultez la fiche diplôme.
http://www.univ-corse.fr/diplomes.html?rbk=2&id_fiche=CST_M_INFORMATIQUE_S2I
 



Source : http://fst.univ-corse.fr/Parcours-Custrui-avec-SIG...

retour des étudiants

L'internet of things, l'internet des objets, est régulièrement évoqué comme une nouvelle
rupture dans les technologies de l'information, comme un marché émergent et bientôt
incontournable. Mais de quoi s'agit-il en réalité ? Et qu'apporte-t-il à nos économies ?
L'IoT, c'est le fait de connecter à internet un très grand nombre d'objets, que ce soit des
objets du quotidien (véhicules, meubles, montres...) où des objets industriels (chaines de montage,
containers de transport...) Ces objets, dits intelligents, sont capables de communiquer par internet,
avec un serveur distant par exemple.
La plupart des objets entrant dans le domaine de l'IoT possèdent tout simplement un capteur et un
moyen d'envoyer les données qu'il collecte sur internet. Il s'agit donc de récupérer une masse très
importante de données diverses, qu'il faudra ensuite traiter (ce qui rejoint un autre jeune marché
dans les technologies de l'information, le big data).
Parfois, les "objets intelligents" sont aussi capables de recevoir une information, ou un ordre, depuis
un serveur. On peut donc agir sur le comportement de ces objets, à distance et éventuellement
automatiquement, mais les "objets intelligents" sont le plus souvent passifs.
Cette collecte massive de données peut avoir de très nombreux intérêts si on sait les traiter
correctement. C'est le rôle des serveurs qui récupérent les messages envoyés par les "objets
intelligents" et qui vont en sortir des informations utilisables et commercialisable.
L'un des plus gros marché potentiel de l'IoT est la maintenance préventive dans l'industrie. Il
s'agit de surveiller le fonctionnement d'une (où d'un ensemble de) machine(s) (par exemple, une
chaine de montage), pour détecter des signes de défaillances et pouvoir réagir plus rapidement, ce
qui permet de réaliser des économies importantes (moins de dégats sur la machine défaillante, arrêt
contrôlé de la production, moins d'actions de maintenance inutiles). Toujours dans l'industrie, la
localisation (d'une cargaison, d'un véhicule...) permet d'améliorer la gestion des flux et des stocks et
potentiellement de réaliser des économies.
En ce qui concerne le marché des particuliers, le principal intérêt de l'IoT se trouve dans la
surveillance de l'utilisateur, de ses habitudes de vie et de consommation. En effet, ces données
permettent de développer une communication publicitaire ciblée, donc beaucoup plus efficace. En
fait, le plus souvent dans l'IoT, le consommateur est la ressource et non le client (exactement
comme pour Facebook et le moteur de recherche Google).
Mais pour collecter des données sur l'utilisateur, il faut d'abord l'encourager à utiliser notre "objet
intelligent" et donc lui offrir un service. L'IoT permet de mieux maitriser sa consommation
d'énergie (un lave vaisselle qui s'éteint pendant les heures de pointe, quand l'électricité coûte cher),
d'offrir une meilleure sécurité (localisation de sa voiture en cas de vol), de surveiller sa santé
(surveillance de la pratique sportive, suivi de l'alimentation, du taux de glucose dans le sang pour
les personnes diabétiques...), etc.
L'on ne présente ici que quelques idées des possibilités offertes par l'IoT, beaucoup reste à inventer !
Certains des exemples cités sont déjà mis en oeuvre actuellement par plusieurs sociétés dans le
monde et le marché potentiel total est évalué par certains spécialiste à au moins trois mille milliards
de dollars.

Par Chalot_Hannauer Master 1


Rédigé par Wissem Fezai le Lundi 21 Septembre 2015 à 11:11 | Lu 255 fois modifié le Jeudi 12 Mai 2016




Rubriques
Service étudiant
Salles informatiques, emploi du temps, logiciels gratuits, etc.
Entreprise
Relation entreprise, stage, alternance, alumni, etc.
Actualités du département
Vie des formations, dates importantes, recrutement, conférences, etc.

Les News

Conférence 2016 "optimisation des performances web"

18/11/2016 - Paul-Antoine Bisgambiglia

Projets IoT M1 S2I 2016

12/05/2016 - Paul-Antoine Bisgambiglia

Conférence en informatique 14 octobre 15H-18H

12/10/2015 - Paul-Antoine Bisgambiglia

Fête de la science

12/10/2015 - Paul-Antoine Bisgambiglia

A l'Université